Conclusion du Grand Débat National : vers la semaine de huit jours

Emmanuel Macron annoncera jeudi prochain les mesures décidées suite au Grand Débat National. L’équipe de WorldTVDésinfo est en mesure de vous dévoiler les arbitrages faits par le Président pour calmer la grogne des Gilets Jaunes. Il entend bien montrer qu’il a parfaitement entendu et compris les attentes de ces concitoyens.

Travail le weekend et suppression des jours fériés

« Je suis persuadée que les Français sont d’accord pour travailler plus. » déclarait récemment la député Aurore Bergé, levant légèrement le voile sur les annonces à venir du Président. Ces fainéants de Gilets Jaunes n’ont qu’à en prendre de la graine ! Ils ne seront plus dans la rue quand ils seront au boulot.

Avouons qu’il faudrait vraiment être un « débile profond » pour ne pas reconnaître que lorsqu’un employé se repose, c’est un poids mort pour l’entreprise. Au XXIème siècle, cette situation n’est évidemment plus tenable. Nous n’avons plus les moyens de financer des grasses matinées ! Emmanuel Macron devrait donc annoncer jeudi la mise en place du service de travail obligatoire (STO) pour tous le weekend. Notons que notre cher Président est actuellement très inspiré pour trouver des acronymes originaux.

Mais dans un contexte de concurrence globale, il ne faudra sûrement pas s’en tenir là… Certes, nous pourrons encore gagner quelques jours de productivité en supprimant les jours fériés mais le compte n’y sera pas.

Booster les employés à l’insu de leur plein gré

Pour l’aider à analyser les attentes des millions de Français s’étant exprimés lors du Grand Débat, le Président a fait appel au sink tank indépendant « MEDEF » afin qu’il lui propose des solutions innovantes et équilibrées.

L’une d’entre elles serait de doper l’économie en… dopant les ouvriers. Les amphétamines, qui permettraient de diminuer la faim et la fatigue de la main d’oeuvre, rendraient possible des journées de travail de 20 heures sans pause méridienne. Les stéroïdes anabolisants seraient généralisés dans tous les métiers physiques. Quant à la poudre de perlimpinpin, elle serait évidemment réservée au secteur bancaire.

La dose quotidienne serait administrée le matin au travail, les grévistes éventuels seraient ainsi rapidement en état de manque et reprendraient spontanément le travail.

Cela permettrait, en outre, un regain de croissance significatif puisque l’INSEE inclut désormais le trafic de drogue dans le calcul du PIB.

Suite à ces bruits de couloir, les actions des principaux laboratoires pharmaceutiques ont bondi. Muriel Pénicaud aurait déclaré : « C’est vraiment ballot, ce coup-ci, je n’ai pas de stock-options ! »

Le macrondi, l’économie revit !

Concernant le rythme de travail, la piste d’une 25ème heure quotidienne n’a pas été retenue. Cette option aurait été jugée trop contraignante pour la mise en page des programmes TV. Finalement, c’est l’ajout d’un jour de plus dans la semaine qui semble faire consensus.

Le jour supplémentaire, nommé “macrondi” serait intercalé entre le mercredi et le jeudi à partir de janvier 2020. Pour que la mesure soit économiquement efficace, ce jour serait obligatoirement travaillé mais évidemment non rémunéré.

Certains astronomes ont alerté sur le fait que rajouter ainsi 52 jours par an aurait pour conséquence de dissocier le calendrier de la mécanique céleste. D’après eux, quelque soit la réglementation, la révolution de la Terre autour du Soleil s’effectuerait toujours en 365,25 jours. En conséquence, les saisons se décaleraient progressivement… Le gouvernement a rapidement disqualifié cet argument : il s’agirait d’une « fake news » issue d’un groupe d’astronomes sous influence russophile. Il a d’ailleurs commandé immédiatement un fichage de ces dangereux individus aux éminents chercheurs de l’Organisation Pro-Gouvernementale DisinfoLobby. « De toutes façons, le Président a été élu. C’est donc à la mécanique céleste de faire preuve de flexibilité pour s’adapter au progressisme et non l’inverse » aurait commenté Aurore Bergé.

Quoi qu’il advienne, ces considérations saisonnières n’ont pas de quoi nous faire frémir, puisque comme l’a si bien dit notre cher Président, il suffit de « penser printemps » !

Faites tourner la désinfo!
A propos de Nathalie Saint-Cirque 7 Articles
Journaliste et responsable du service politique d'une grande chaîne publique de télévision, je suis mondialement connue pour avoir mené avec brio le débat d'entre-deux-tours de l'élection présidentielle 2017. Fine analyste politique, j'œuvre également en tant que chroniqueuse experte des mouvements sociaux à base rabougrie. Je rejoins Worldtvdesinfo ;) afin de faire profiter le plus grand monde de la pertinence de mes prises de position... acrobatiques !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*