Interview exclusive d’Emmanuel Macron !

En ce début de printemps, les oiseaux chantent, les barbecues se rallument, le gazon est coupé et Macron prend la parole dans une interview exclusive. Quoi de mieux pour commencer la semaine que de voir notre super sauveur prendre la parole ?

Voici en avant-première une partie de l’interview officielle :

JPP : Monsieur Macron, pour cette première, vous avez mis un costume particulièrement élégant, votre teint est resplendissant, quel est votre secret ?

Macron : Vous savez, j’ai toujours pris soin de m’habiller dans des magasins proches du peuple comme Hermès, Gucci ou encore Chanel. Ces vêtements me paraissent adaptés pour diriger avec pragmatisme le pays.

Nous sommes coupés par Jean-Michel Aplati débarquant sur le plateau et demandant un selfie avec Monsieur Macron le Bienveillant.

JPP : Votre courage pour réformer la France est impressionnant mais n’est-ce pas un peu trop pour les français ? Ils n’ont pas l’habitude de voir des réformes si efficaces.

Macron : Le rythme est soutenu, mais le dialogue intense avec les partenaires sociaux mène à des réformes constructives et au plus proche du terrain. Par exemple, la fin de l’ISF permettra un investissement massif dans l’achat d’or et la réforme de la SNCF permettra de remplir d’avantage mes bus. Tout est calculé, tout est sous contrôle.

JPP : Malgré votre détermination, n’avez-vous pas peur des manifestations et des blocages en cours dans le pays ?

Macron : Des manifestations ? Quelles manifestations ?

Nathalie Saint-Cirque débarque sur le plateau et demande un autographe à Monsieur le président.

JPP : Parlons de Notre-Dame-des-Landes, un sujet important. Les images fournies par la police ont été superbement bien tournées. Je tenais à vous en féliciter.

Macron : *clin d’œil*

JPP : Monsieur Macron, votre politique de la ville, bien que citoyenne, n’émet pas de signal fort dans les milieux ruraux. Que pouvez-vous nous annoncer en ce jour ?

Macron : Le diagnostic est qu’il faut rompre avec l’immobilisme. La France mérite des réformes amples. Néanmoins, il ne faut pas négliger les logiques de développement. Il faut alors inventer des hubs pouvant être garant du lien social tout en conservant pleinement conscience de la décentralisation.
Et ce malgré une mondialisation intense. Le collaborateur autant ad hoc que possible doit repenser la dynamique territoriale. Cependant, la plus belle réussite au sein d’une collectivité est l’implication locale du citoyen pouvant apprendre à participer au projet.

JPP : Quelle éloquence ! Voilà que l’interview est finie, un dernier mot ?

Macron : Pensez bottom up.

Faites tourner la désinfo!

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


WordPress spam bloqué par CleanTalk.